mardi 24 mars 2015

55 - En bref

L'Empereur, c'est le bébé le plus cool de la terre. Il est tellement zen que, quand tu le poses sur la table à langer, il s'endort.
Authentique.

mardi 17 mars 2015

54 - Bien parler

Depuis sa naissance, le Prophète parle mal. En fait, comme tous les bébés, il a commencé par ne pas parler. Mais ça a duré longuement. J'ai un Empereur de deux mois qui me gâte de sourires mêlés de doux A-euh, et je ne me souviens pas que le Prophète ait fait de même. En termes de babillages, il s'est contenté de papapapa, mamamama occasionnels vers l'âge de neuf ou dix mois, et ne nous a gratifié de Papa Maman que vers quatorze ou quinze mois.
Quand il a changé de garderie il y a presque deux ans, il accusait un certain retard de langage. Mais sa nouvelle éducatrice a tout de suite pris les choses en main, et nous avons constaté de nets progrès. Son vocabulaire a rapidement progressé, de même que ses habiletés syntaxiques. Mais à tout juste quatre ans, il articule mal, et reste difficilement compréhensible pour un étranger.
Il y a un mois, son éducatrice me conseille donc de prévoir des séances d'orthophonie avant son entrée à l'école (en septembre 2016 selon le calendrier québécois). Comme les listes d'attente sont longues, trop longues, et que je fais confiance à l'éducatrice de mes enfants - si elle me dit que le Prophète a besoin de voir une orthophoniste, c'est qu'il en a besoin, donc le plus tôt sera le mieux -, nous avons fait dresser un bilan orthophonique au privé. Tant pis pour nos économies.
Et nous avons drôlement bien fait. Car loin de soupçonner un simple retard de langage ou des problèmes phonologiques, l'orthophoniste pense à une dyspraxie verbale: en gros, si le diagnostique se confirme (il reste une séance d'évaluation et il faudra de toute façon redresser un bilan dans quelques mois pour mesurer la persistance des difficultés constatées), mon garçon manque de coordination au niveau des muscles de la bouche, il est incapable de planifier correctement les gestes de la parole. Les symptômes les plus visibles de son trouble sont que ses erreurs de prononciation ne sont pas systématiques (il peut dire banane, nanane, ou baname par exemple), qu'il inverse régulièrement les phonèmes (apsirateur pour aspirateur) et que plus les mots ou les phrases qu'il prononce sont longs, moins il est intelligible.
Le pronostic pour ce trouble neurologique est heureusement positif: avec une bonne rééducation, la plupart des enfants s'en sortent. Mais il faudra également le surveiller pour voir s'il ne souffre pas d'une légère dyspraxie motrice, d'un déficit de l'attention ou de la panoplie des dys (dyslexie, dyscalculie, dysgraphie, dysorthographie), puisque la dyspraxie verbale voyage rarement seule.
Le parcours du combattant s'annonce - même si j'espère qu'avec un bon encadrement, mon fils passera au travers, comme on dit en bon québécois.


dimanche 15 mars 2015

53 - Mais quelle est cette ombre?

Le thème de la photo du mois de mars, choisi par Akaieric, est : Mais... Qu'est-ce que c'est?
C'est bien la question que semble se poser tout ce beau monde devant l'ombre qui glisse dans l'eau...


La réponse en image, ici.

Et quelles surprises nous réservent les autres?
A'icha, Agathe, Agnès, Akaieric, Alban, Alexinparis, Alice Wonderland, Amy, Arwen, Aude, Autour de Cia, Ava, Bestofava, BiGBuGS, Blogoth67, Blue Edel, Brindille, Calamonique, Cara, CetO, Champagne, Chat bleu, Chloé, Christophe, Claire's Blog, CécileP, Céline, Céline in Paris, Dame Skarlette, DelphineF, Destination Montréal, Dr. CaSo, El Padawan, Estelle, Eurydice, Eva INside-EXpat, Fanfan Raccoon, François le Niçois, Frédéric, Galéa, Gilsoub, Giselle 43, Guillaume, Homeos-tasie, Iris, Isaquarel, Josette, Josiane, Journal d'une Niçoise, Julia, Kenza, KK-huète En Bretannie, Koalisa, Krn, La Fille de l'Air, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Laurie, Lavandine, Lavandine83, Lecturissime, Les bonheurs d'Anne & Alex, Loulou, Luckasetmoi, Lyonelk, magda627, Mamysoren, Marie, Marmotte, MauriceMonAmour, Memories from anywhere, Milla la galerie, Mimireliton, MissCarole, Morgane Byloos Photography, My Little Reflex, MyLittleRoad, Nanouk, Nicky, Philae, Philisine Cave, Pilisi, Pixeline, princesse Emalia, Renepaulhenry, Rosa, Rythme Indigo, Salon de Thé, Sandrine, Sinuaisons, Suki, Tambour Major, Tataflo, Testinaute, Thalie, Tuxana, Utopique-Lily, Voyager en photo, Woocares, Xoliv', Yvette la Chouette.

mardi 3 mars 2015

52 - Tetris automobile

Quand tu annonces ta troisième grossesse, outre le traditionnel "c'est une fille ou un garçon" ("on s'est gardé la surprise", "ah bon?"), tu as généralement droit au "c'est un accident?" ("ah, je me disais bien aussi que cette petite pilule devait servir à quelque chose, j'aurais pas dû arrêter de la prendre!") et au "mais vous allez devoir changer de voiture!"
Sauf que... ma zaza a bientôt dix ans, mais moins de 150 000 km au compteur, quelques rares points de rouille et une forme à faire pâlir les voitures neuves bas de gamme. Par ailleurs, par souci d'économie et dans la mesure où je travaille à la maison et où la garderie (et l'école) se situe(nt) à quelques minutes à pied, nous préférons ne pas avoir de deuxième voiture. Bien sûr, il y a des chances non négligeabes pour que zaza ait besoin d'une suppléante d'ici une couple d'années, mais d'ici là, le problème des sièges auto se posera de façon différente, puisqu'au moins les deux plus vieux devraient pouvoir se contenter de rehausseurs.
Parce que, évidemment, trois jeunes enfants, ça veut dire deux sièges auto et un rehausseur. Et comme nous sommes en Amérique du nord, les petits formats, ça n'existe pas.
Donc la plupart des familles roulent en Do*ge Car*van, genre. Et ce n'est pas mon choix. J'ai pu tester la bestiole cet été, puisque j'ai dû en louer une quand ma sœur est venue, et c'est certes confortable, mais: ça coûte cher à l'achat, c'est encombrant et ça consomme pas à peu près. Bref, si nous faisons de longs voyages, nous relouerons probablement ce genre de véhicule, mais pour les petits déplacements, nous avons décidé de nous contenter de ma fidèle zaza.
Ladite zaza est une Honda Civic (c'est le plus petit modèle que j'avais pu trouver à l'époque à un prix raisonnable, quand je vous dis que les petits formats n'existent pas!), pas toute petite donc, mais pas hyper large non plus. Je craignais d'avoir du mal à y caser la coquille, le siège baquet de Fleur et le rehausseur du Prophète. Heureusement, les rehausseurs que je possède ne sont pas larges. Finalement, il m'a suffit d'utiliser ma coquille sans base et de glisser le rehausseur de façon que les accoudoirs passent sous les renfoncements des deux autres sièges (merci le design folklorique) pour caser tout ce beau monde. Ça rentre juste juste, mais ça rentre.
Comme c'est moyennement confortable pour le Prophète et que la promiscuité des trois loustics entraine généralement des effets secondaires peu agréables pour les oreilles, nous limitons un peu les déplacements en famille, mais on ne fera pas les difficiles.
L'essentiel est que, astucieusement placés, nos trois sièges auto rentrent dans notre petite Civic, ce qui nous évite de changer de voiture et nous permet de réaliser de franches économies!