jeudi 1 décembre 2016

121 - Aréna

Mes enfants fréquentent la même garderie en milieu familial depuis 3 ans et demi et nous commençons à avoir tissé des liens assez serrés avec la famille de l'éducatrice, qui compte deux enfants: un gars de 9 ans et une fille de 11 ans. Il se trouve que depuis 2 ans, cette famille passe beaucoup, beaucoup de temps dans les arénas, puisque leur fils pratique le hockey et leur fille la ringuette.
La semaine passée, bien que nous soyons pas vraiment fans des sports de glace, nous avons donc décidé d'aller voir leurs games, histoire de les encourager un peu...


J. joue au niveau Atome A. Autant dire la meilleure catégorie pour son âge dans le volet strictement "loisir" (il y a les catégories double lettres pour ceux qui veulent pratiquer à un niveau plus compétitif). Nous avons donc assisté à un match d'un assez bon niveau, heureusement dans une ambiance relativement saine - ce qui n'est pas toujours le cas. J. s'est démené comme un beau diable sur la patinoire, au plus grand plaisir de l'Empereur, qui ne cessait de répéter « hockey, hockey » (mon fils de moins de deux ans sait ce qu'est le hockey, c'est grave docteur?).




S. joue au niveau Atome C - au moins bon niveau donc. Dans son équipe, la plupart des filles apprennent tout juste à patiner. Il est évident que le match s'en est ressenti et était nettement moins endiablé que celui de son frère. Cependant, j'ai beaucoup aimé l'esprit du jeu, que je ne connaissais pas. Les règles sont conçues pour forcer le jeu de passe et pour que celui-ci soit rapide. Évidemment, l'équipe de S. n'a pas le niveau pour offrir de belles séances collectives, mais pour moi qui adore le jeu « à la nantaise », la ringuette me semble un sport prometteur!
Bref, ce fut une belle découverte.

mardi 15 novembre 2016

120 - Carré

Le thème de ce mois-ci, choisi par Tuxana, est carré.

J'ai l'esprit géométrique. Je crois en la poésie des mathématiques et j'aime repérer les formes, les motifs, les répétitions dans ce que je vois...

Hôtel Berengaria, Chypre

À l'évidence, j'aime aussi les bâtiments abandonnés...

Et les autres, ont-ils l'esprit aussi carré?
Akaieric, Alban, Alexinparis, Angélique, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Calamonique, Carole en Australie, Chat bleu, Chiffons and Co, Chloé, Christophe, Cricriyom from Paris, Cécile, CécileP, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, Dr. CaSo, E, El Padawan, Escribouillages, Estelle, Eurydice, Evasion Conseil, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Je suis partie voyager, Josette, Josiane, Kenza, KK-huète En Bretannie, Koalisa, Krn, La Fille de l'Air, La Tribu de Chacha, Lair_co, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilou Soleillant, Luckasetmoi, Lyonelk, magda627, Mamounette et ses aiguilles, Mamysoren, MauriceMonAmour, Milla la galerie, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Nicky, Noz & 'Lo, Pat, Paul Marguerite, Philae, Philisine Cave, Pilisi, Renepaulhenry, Rythme Indigo, Sense Away, Sinuaisons, Sous mon arbre, Tambour Major, Testinaute, The Beauty is in the Walking, Tolen 29, Tuxana, Who cares?, Xoliv', écri'turbulente, ÔBD.

samedi 15 octobre 2016

119 - Silence

Le thème de ce mois-ci, choisi par Sinuaisons, est « Silence ».
Depuis toute petite, j'ai le sentiment que le silence est mon ami. La plupart des citations que j'affectionne parlent de la solitude et du silence. Très rapidement, dès que le monde autour de moi fait trop de bruit, je ressens le besoin de m'isoler. Si je pouvais me couvrir les oreilles sans paraître totalement folle, je le ferais avec joie.

De là découle mon amour de certains endroits particuliers: les bibliothèques, les forêts, le bord de l'eau, les déserts, les cimetières.
Et pour peu que l'on réunisse plusieurs de leurs caractéristiques, je suis au paradis.
C'est sans doute pourquoi j'avais tant aimé le Tombeau des rois à Chypre, et pourquoi j'ai aussi tant apprécié Sillustani au Pérou.



Nécropole de Sillustani, Pérou
« Il n'est de souvenir douloureux que des morts. 
Or ceux-ci se détruisent vite, et il ne reste plus autour de leurs tombes mêmes 
que la beauté de la nature, le silence, la pureté de l'air. » 
Marcel Proust.



Et si allaient voir sur quoi les autres gardent le silence?
Akaieric, Alban, Alexinparis, Alice Wonderland, Angélique, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Calamonique, Champagne, Chat bleu, Chiffons and Co, Christophe, Cricriyom from Paris, Cécile, CécileP, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, Dr. CaSo, E, El Padawan, Escribouillages, Estelle, Eurydice, Evasion Conseil, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Je suis partie voyager, Josette, Josiane, Kenza, KK-huète En Bretannie, Koalisa, Krn, La Fille de l'Air, La Tribu de Chacha, Lair_co, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilou Soleillant, Luckasetmoi, Lyonelk, magda627, Mamysoren, Mirovinben, Mon Album Photo, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Nicky, Noz & 'Lo, Philae, Philisine Cave, Pilisi, Renepaulhenry, Sense Away, Sinuaisons, Sous mon arbre, Tambour Major, Testinaute, The Beauty is in the Walking, Tuxana, Who cares?, Wolverine, Xoliv\', écri'turbulente.

jeudi 15 septembre 2016

118 - Dentelle

Ce mois-ci, le thème a été choisi par Giselle 43, la dentelle. J'avoue que j'aime peu la dentelle, donc que j'ai très peu de choses qui en comportent...Moi-même, je porte peu de dentelles. Mais comme j'ai récemment acheté des bobettes Hello Kitty avec une bordure de dentelle pour ma fille et que je les trouve tellement belles que pour la peine, j’aimerais avoir de nouveau 3 ans, c'est elles que je vous présente...


Akaieric, Alban, Alexinparis, Angélique, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Calamonique, Carole en Australie, Champagne, Chat bleu, Chiffons and Co, Christophe, Claire's Blog, Cocazzz, Cricriyom from Paris, Cécile, CécileP, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, Dom-Aufildesvues, E, El Padawan, Escribouillages, Estelle, Eurydice, Evasion Conseil, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, Giselle 43, J'habite à Waterford, Je suis partie voyager, Josette, Josiane, Kenza, KK-huète En Bretannie, Koalisa, Krn, La Fille de l'Air, La Tribu de Chacha, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilou Soleillant, magda627, Mamysoren, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Nicky, Noz & 'Lo, Paul Marguerite, Philae, Philisine Cave, Pilisi, Renepaulhenry, Rythme Indigo, Sinuaisons, Sous mon arbre, Tambour Major, Testinaute, The Beauty is in the Walking, Tuxana, Woocares, Xoliv\', écri'turbulente.

dimanche 11 septembre 2016

117 - Les p'tits délices du dimanche soir

- Mardi c'était la dernière semi-journée à l'école pour le Prophète avant de rentrer dans le rythme "normal". Nous sommes donc allés fêter cela en allant voir Dory au cinéma. Un vrai moment de plaisir.


- Deux fois cette semaine, j'ai passé du temps de qualité avec la nounou de mes enfants: lundi soir, nous sommes passés devant chez elle et ses enfants ont sauté sur les miens. Les parents nous ont du coup invités à placoter en buvant l’apéro. Et hier soir, elle était seule avec ses enfants après une journée de folie à l'aréna, nous les avons donc invités à souper et j'ai passé une très belle soiré. Je me sens privilégiée de m'entendre si bien avec la «2e maman» de mes enfants - sa famille est vraiment proche de la notre, et ses enfants sont un peu la grande sœur et le grand frère des miens. D'ailleurs, je suis persuadée que leur présence adoucit grandement l'entrée du Prophète à l'école.

- Le Prophète commencera le piano la semaine prochaine, nous en avons eu la confirmation. Pour l'instant, nous louons un piano en attendant de voir si ça lui plait, mais depuis 2 ans qu'il réclame de faire de la musique, j'espère bien! (cela dit, j'en connais une autre qui a l'air intéressée!)


- Pour la première fois de ma vie, j'ai "sauvé" la vie de quelqu'un. Ce matin, alors que nous venions d'arriver au parc avec les enfants, un monsieur à l'air angoissé est venu nous faire signe. Sur son stationnement, il y avait une madame en panique: son bébé était enfermé dans la voiture, dont les portes étaient barrées, alors que les clés étaient restées dedans par inadvertance. Nous sommes allés voir: une fenêtre était très légèrement ouverte, par laquelle la mère tentait de passer un cintre pour attraper le mécanisme de verrouillage, mais en vain. Nous avons examiné diverses options possibles, tenté diverses choses pendant de longues minutes, jusqu'à ce que j'ai l'idée de modifier la courbure du cintre afin de mieux agripper le mécanisme, avec un succès immédiat. Bon, le bébé ne serait certainement pas mort puisque nous étions à côté et qu'au pire, nous aurions brisé une vitre pour le libérer, mais je me suis quand même un peu sentie comme une héroïne.

- La maison est propre et presque bien rangée pour l'arrivée de mon père demain. Oui, c'est assez rare pour faire mon bonheur.

mercredi 7 septembre 2016

116 - Les p'tits délices du dimanche soir (avec un peu de retard)

J’emboite le pas à Dr Caso, dont je trouve l'idée bonne. On entend trop souvent trop de monde se plaindre, alors que finalement, la vie n'est pas si moche que cela, alors positivons un peu en faisant la liste des délices de la semaine...

- Lundi soir, nous avons eu réunion de parents à l'école pour cette première rentrée du Prophète. Nous avons embauché, pour la première fois, la fille de la nounou pour garder les enfants histoire de pouvoir y aller tous les deux. La maitresse du Prophète a l'air charmante. Qui plus est, elle a un fils dyspraxique qui a également des problèmes de motricité, elle connait donc bien le handicap de notre fils et saura l'épauler adéquatement. Mais je n'ai pas grand doute qu'il devrait bien réussir cette année, il maitrise apparemment déjà le 3/4 des objectifs qui nous ont été présentés... Et cerise sur le gâteau, la fille de la nounou s'est débrouillée comme une cheffe, elle a adoré ça en plus, nous avons donc notre petite gardienne attitrée, ouf!

- Mercredi, comme je ne croulais pas sous la job, j'ai décidé d'accompagner la garderie au parc et de pique-niquer avec eux pour fêter la dernière journée du Prophète avant l'école. J'y suis même retournée après la sieste (mercredi ET jeudi!) pour me baigner dans la piscine de la nounou. C'est vraiment un côté agréable de mon métier (et d'avoir une garderie à 3 minutes à pied)(et d'avoir une nounou avec laquelle je m'entends bien), dès que j'ai du temps libre, je peux aller passer du bon temps avec mes enfants!

Mes trois enfants et cinq petits enfants en route pour la garderie...

- Le Prophète a bien réussi sa rentrée, qui a eu lieu jeudi. Mon chum m'a finalement accompagnée (heureusement, car ça aurait été le bordel avec les 2 petits). À l'école, l'ambiance était plutôt festive, avec musique dans la cour et plein d'enfants qui couraient et s'amusaient. Le Prophète a rencontré sa maitresse, qui a l'air de lui plaire. Cool!


 Le Prophète est prêt!


- Au mont Saint-Bruno, nous avons pu bénéficier du chariot gratuit prêté par le parc, et du coup, nous avons décidé de faire la grande boucle de 9 km. Les deux ainés ont marché tout du long, nous avons vu plein de chevreuils, il faisait beau sans faire trop chaud, la journée a été vraiment splendide.

- Comme cette fin de semaine, notre ville bénéficiait d'une promotion ultra intéressante (20$ pour l'ensemble de la famille!), nous sommes allés visiter le village québécois d'antan. J'avais peur que les enfants soient un peu jeunes, mais le Prophète s'est montré finalement très curieux, sa sœur l'a imité comme d'habitude et l'Empereur était juste content d'être dans un endroit spécial. Le bonheur.

  Waouh, la belle voiture!

samedi 3 septembre 2016

115 - Rencontre

Aujourd'hui, je suis allée me promener avec mes enfants en pleine nature, histoire de prendre l'air. Le temps était magnifique, ni trop chaud ni trop froid, et la forêt accueillante. Nous avions croisé plein d'autres amis qui profitaient également de le journée, dont une belle et fière maman, qui se promenait avec ses deux jumeaux. Elle s'est même approchée pour faire jun brin de jasette avec le Prophète et moi, nous étions aux anges!


vendredi 26 août 2016

114 - Perspicacité


J'ai une amie qui m'a percé à jour :

Moi: - De toute façon, j'aime pas le monde...
Elle: - Mais moi, je ne suis pas du monde, c'est pour ça que tu m'aimes.

lundi 22 août 2016

113 - Pérou (suite)

Jour 4: Traversée des hauts plateaux

Nous commençons par prendre le bus pour une merveilleuse longue traversée de 6h30 à travers les hauts plateaux andins. Sérieusement, je ne suis pas déçue, les paysages valent le coup d’œil - et le bus est ultra confortable, rien à voir avec les bus nord-américains ou européens.

Presque rien ne pousse ici. Mais nous croisons d'innombrables troupeaux de lamas qui paissent tranquillement en liberté jusqu'à ce qu'on vienne les déranger. Le génie des Incas tient d'ailleurs à l'exploitation agricole qu'ils sont su faire de ce pays - lamas sur les hauts plateaux et optimisation de l'agriculture à travers la construction de terrasses, mais également grâce à la spécialisation des récoltes en fonction des différents climats.



Le lac de Las Lagunillas, à 4174 m d'altitude. C'est fou de penser que nous sommes à peine plus bas que le Mont Blanc!

Jour 5-6 - Puno et le lac Titicaca
Nous voilà à Puno, la ville la plus en altitude du voyage, puisque nous sommes à 4000 m. J'ai légèrement mal à la tête et je bois du maté de coca pour faire passer. Pour mon conjoint, c'est plus difficile. Mal de tête, insomnies et nausées ne le lâcheront vraiment qu'à notre départ de Puno.

Le centre-ville de Puno est moins charmant que celui d'Arequipa, mais la ville semble plus authentiquement péruvienne...

Comme le principal remède au mal des montagnes est de ne pas trop s'agiter, nous optons pour une visite des îles Uros et Taquile, sur le lac Titicaca.

Les Uros, îles artificielles entièrement construites en tortora. Il y a longtemps que les indiens Uros ont disparu, remplacés par les Aymaras, qui perpétuent néanmoins leurs traditions. Les îles ont été déplacées d'un bord du lac à l'autre à des fins touristiques, et il n'est même pas certain que les "habitants" des Uros y habitent réellement. Bref, ça sent le faux et je plains ces pauvres gens que l'on exhibe comme des animaux de foire à des seules fins touristiques.

La "Mercedes-Benz des Uros".

À Taquile, les paysages semblent plus authentiques. Ici, des paysannes surveillant leurs moutons d'un air distrait.

La montée est rude, le souffle est court, mais nous serons quand même dans les premiers arrivés au sommet.

Ah ouais, quand même, nous sommes loin de chez nous.

Hum, la bonne truite du lac Titicaca!

Le Lac Titicaca et la Bolivie tout au fond.

L'île de Taquile, c'est essentiellement des montagnes sculptées par les Incas et leurs prédécesseurs... Ces gens là n'étaient certainement pas des paresseux, en tout cas!

Le lendemain, nous filons à Sillustani, nécropole Colla puis Inca.

La silhouette du puma épouse la gravure de l'escargot, comme le monde des vivants épouse celui des morts.

Ce lieu est magique. J'avoue que c'est un merveilleux endroit pour être enterré.

Et pour les archéologues, ce site est un paradis. La nécropole ayant été subitement abandonnée à la conquête, plusieurs sépultures ont été laissées telles quelles, à différentes étapes de leur construction, il est donc très facile de connaitre les techniques utilisées (ici, la rampe pour construire le dôme).

Sur la route, nous traversons plusieurs petits villages, qui semblent tout droits sortis d'une autre époque. De quand peuvent-ils bien dater?

Mais heureusement, les indémodables lamas sont toujours de la partie.

jeudi 18 août 2016

112 - Pérou - premiers jours

Depuis que je suis rentrée du Pérou, mes journées sont pleines de chez pleines. Je retrouve tout juste un rythme presque normal - qui ne redeviendra complètement normal qu'après la rentrée du Prophète début septembre...
J'en profite donc pour vous livrer quelques impressions de mon voyage chez les fils du soleil.

Jour 1:
Nous sommes arrivés à Lima dans la nuit, et avons passé la journée dans le district de La Punta où se trouvait notre hôtel. Le temps est grisâtre, ce qui semble plutôt courant à Lima. Le district n'en est pas moins fort joli, quoique quasi désert (les touristes préfèrent Miraflores et Barranco).

Grande place et palmiers, nous sommes bien en Amérique du Sud, le ton est donné.

Me voici pour la première fois devant le Pacifique... Ah non, en fait, je l'ai déjà vu, mais de l'autre côté.

Ok. Là aussi, le ton est donné...

Petits et gros bateaux de pêche.

 Premier ceviche, le plat national du Pérou...

Lima, morne et plate, dans son éternelle grisaille.

Jours 2 et 3: Arequipa la blanche. Première étape d'altitude, puisque nous sommes à 2500 m, au pied des Andes (ari kipa signifie d'ailleurs «au pied de la montagne» en aymara). Notre séjour était un peu court pour aller au canyon de la Colca voir d’hypothétiques condors en nous exposant au mal aigu des montagnes, nous sommes donc restés bien sagement dans la ville, qui offre bien assez de choses à voir...

 La vue sur les Andes depuis la terrasse de l'hôtel.

 Il y a comme un air de méditerranée en plein milieu des Andes...

Les belles colonnes de la Plaza de Armas.

Petit aperçu du couvent Santa Catalina, le plus grand couvent au monde (20 km²).

Grillade de canard, bœuf et alpaga, yummy!

Une église baroque, pour faire plaisir à ma petite sœur.

Un urubu nous guette...

 Une belle cour intérieure comme il y en a un peu partout dans la ville..

 Ici, la gestion de l'eau est encore inca (ou plus probablement wari)...

 Six sortes de papas (pommes de terre) et lomo saltado...

 El Misti, volcan encore en activité, dont les courbes rappellent vaguement celles du Fuji.

 Ah, un alpaga! Nous sommes bien au Pérou! (il m'aura quand même fallu 3 jours pour en croiser un!)

(La suite une autre fois)